Centre de Recherche International Voi Analyse

Langue d'affichage

 

 Appel de la Nature , Appel contre-nature

Seminaire CRIVA  4 juin 2024, avec Franck Baziluck 

Cape Wrath Storm is Coming

 

ARGUMENT :

« Le ciel sera mon toit, la terre mon lit, l'herbe mon doux oreiller.

Comme les nuages et les cours d'eau, je traverserai, solitaire, ces immensités désertiques. »

- Ekai Kawaguchi (1866-1945) -

De nos vie sédentaires, nous appelons la nature depuis nos besoins de respirations, de repos, de loisirs, de passions ; à moins que ce ne soit elle qui nous appelle…

Nous tous, aussi éloignés en sommes-nous, répondons à cet appel à notre mesure, de la plus douce à la plus extrême. Nous l’arpentons, et dans nos marches issues d’un autre temps de vies nomades, nous nous frottons à elle, contre elle, à sa rudesse et à son implacable réel. Un appel contre Nature en somme.

Pour François Augiéras, raconté par Philippe Lacadée, la Nature, c’est le Réel. Il en a fait sa voie de création de soi, celle d’un engagement du corps pour l’éprouver, au risque de quitter celui-ci, y recherchant La Claire Lumière Primordiale du Livre des Morts Tibétains.

Si le silence traverse les pas du marcheur qui éprouve la Nature, sa voix vient souvent couper ce silence. Le marcheur parle, chante même. Mais de quelle invocation est-il le sujet ou l’objet et à qui s’adresse-t-il ? Quelle lumière poursuit-il, quelle clarté, quel verbe, quel signifiant ?

Le marcheur traversant la nature y rencontre deux Réels : Celui de la matière à laquelle il frotte ses pas et que son corps éprouve ; mais aussi celui qu’il perçoit au sein de l’expérience de sa propre parole invoquée par la Nature elle-même. La Nature, que nous croyons observer et écouter et, qui peut-être, en fin de compte, nous observe et nous écoute, nous ditsan : « J’entends en toi... »


 

Franck Baziluck est enseignant spécialisé et musicothérapeute. Passionné par la voix, il est titulaire du D.U. Voix et symptômes ; clinique et psychopathologie de la voix (Paris 7).

Il occupe un emploi quasi unique en France, celui de coordonnateur pédagogique des parcours de scolarisation de mineurs confiés à l'aide sociale à l'enfance et accueillis en urgence au sein du centre départemental de l'enfance et de la famille de la Haute-Garonne.  Son accompagnement relève d'une clinique psychopédagogique centrée sur l'objet voix des élèves placés. Il est membre du CRIVA et de son Conseil d'Administration.

Vous souhaitez vous inscrire au séminaire

Séminaire CRIVA du Mardi 4 juin « Appel  de la Nature , Appel contre-nature »

Seuls les caractères alphanumériques accentués ou non sont valides, ne sont pas acceptés : - _ '
Entrée non valide
Entrée non valide
0.00 €EUR Entrée non valide

 

« Voix et Mort ; en Voix d’Extinction » 

Seminaire CRIVA  7 mai 2024, avec Gilles Anquez, Franck Baziluck & Olivier Courtemanche

Voix et Mort

ARGUMENT :

Gilles Anquez : La voix au poste-frontière. 

Les services de soins palliatifs sont des lieux de vie, des postes-frontières de la vie, aux portes de la mort, dans un lieu où les corps pulsionnels sont pris dans les tempêtes du Réel. Souvent alors la voix des sujets alités s'altère, laissant entendre dans le sonore des traces de ce Réel qui surgit et rugit. 

Les voix sont souvent graves et rauques, fragiles et silencieuses, entrecoupées de silence, elles sont des souffles et prenant le chemin de l'extinction.

Qu'en est-il de l'appel à l'autre, à l'Autre ? De sa réponse ?  

S'agirait-il alors, dans un cadre musicothérapeutique, d'être présent et de relancer dans ces derniers moments la pulsion et le désir, au service de la pulsion de vie ?  

Franck Baziluck : « Tu ne tueras point! »

Pour Emmanuel Lévinas, du visage de cet autre qui nous regarde surgit le réel de notre infinie vulnérabilité. De son silence invocant, l’Autre nous commande de prendre soin de lui et, en ce sens, de ne point porter atteinte à son être. Le visage comme commandement premier : « Tu ne tueras point ».

Mais pourtant, lorsque le petit d’homme victime de maltraitances hurle aux soins, il ne reçoit parfois en réponse, que silence, déni, doute ou discrédit de sa propre voix, voire pire encore.  Que devons-nous entendre de ces mouvements pulsionnels qui contraignent ces voix au silence, les poussent à l’extinction et vers l’échéance même de leurs vies alors qu’elles les commencent qu’à peine… ?

Olivier Courtemanche : Voix corallienne

Si la couleur peut donner une idée de l’aspect du vivant de la voix, une dépigmentation et un blanchiment apparaît comme le signal de l’érosion d’une voix qui s’éteint et d’une mort annoncée.

Arborescence du langage, branches et branchement de l’édifice foisonnant de la langue, le récit formerait-il un récif ? Matrice, sanctuaire et nurserie, pourrions-nous imaginer la voix comme un récif corallien ?            

Fragile, un danger guetterait la voix corallienne quand elle est prise dans les rets et les courants directionnels et idéologiques d’une propagande et d’un pouvoir totalitaire.

Alors comme pour le corail, la langue souffrirait-elle d’une pollution délétère envahissant les profondeurs de l’archaïque océanique. La voix, source même du désir et de la pulsion de vie, signifiant même du vivant, une décoloration serait-elle le symptôme d’une voix en voix d’extinction ?


 

La date du séminaire est dépassée

Seuls les caractères alphanumériques accentués ou non sont valides, ne sont pas acceptés : - _ '
Entrée non valide
Entrée non valide
0.00 €EUR Entrée non valide

 

Voix et intelligence artificielle : écho vocal numérique de la division ? 

Seminaire CRIVA  26 mars 2024, avec Gilles Anquez

Voix et IA 3

ARGUMENT :

De concert, le capitalisme, la science et la technologie unissent leurs voix depuis longtemps. En résulte la production permanente de nouveaux objets qui, s'articulant aux pulsions partielles, convoquent le sujet de l'inconscient à cet endroit.

Le développement grandissant de l'intelligence artificielle trouve une de ses applications dans le champ vocal : les machines parlent, et leurs voix s'humanisent.

Hors corps, la voix de l'intelligence artificielle est l'œuvre d'une synthèse vocale qui, s'associant à une technologie d'apprentissage profond par la machine - deep learning -, cherche à reproduire les variations prosodiques du sujet, mimant les inflexions émotionnelles et subjectives qui en fondent l'unicité.

Il semble désormais possible de ressusciter vocalement les morts, de faire dire et chanter quoi que ce soit à un « hologramme vocal ».

Aussi précises et étonnantes que les productions vocales numériques soient, elles ne sont toutefois pas sans produire un sentiment d'étrangeté, de cette inquiétante étrangeté dont Freud a fait état.

Comme un écho vocal numérique du sujet divisé, la voix de l'intelligence artificielle invitera ici ces quelques questions :

Dans quelle mesure cette intelligence artificielle vocale mobilise le sujet dans son rapport à l'objet, à la castration, à l'identification ?

Qui le sujet invoque-t-il en faisant appel à la machine ?

L'intelligence artificielle rime-t-elle avec « inconscient artificiel » ?

 


Gilles Anquez est musicien, chanteur, musicothérapeute et psychothérapeute à Lille.

 

Formé au Centre International de Musicothérapie (CIM), il est également titulaire d'un Master 2 en études psychanalytiques (Université Paul Valéry - Montpellier III) et d'un diplôme de fin d'études en Psychopathologie à l'École Pratique des Hautes Études en Psychopathologie (l'EPhEP).

La psychanalyse est une des approches qui l'accompagnent, nourrissant ses réflexions, recherches théoriques et cliniques. S'intéressant à la place de la musique dans le champ social, culturel et thérapeutique, il travaille auprès de différents publics en libéral et en institution psychiatrique, gériatrique, hospitalière et pénitentiaire, de la périnatalité à l'accompagnement des personnes en fin de vie.

Il est membre du CRIVA et de son Conseil d'Administration.


 

La date du colloque est dépassée

Seuls les caractères alphanumériques accentués ou non sont valides, ne sont pas acceptés : - _ '

Veuillez indiquer vos noms et prénom

Entrée non valide

Veuillez indiquer votre adresse mail

Participation aux frais - €20.00 EUR

Entrée non valide

0.00 €EUR Entrée non valide

 

Voix de l'Exil

Colloque CRIVA du Jeudi 28 Mars "Voix de l'Exil"de 10h à 18h à la mairie du 9eme (et en Zoom).CRIVA Les voix de lExil affichenoms light

 

Argument

"L’histoire nous impose, d’un siècle à l’autre, sa cohorte d’exodes, d’émigrations massives : toute sortie de territoire sonne comme une « sortie de route » d’un destin arrêté aux frontières des déterminismes, des édits et des discours. Exilé si ce n’est banni de son histoire, de ses ancêtres, de ses racines, le sujet du social comme le sujet de l’inconscient ploie sous les vents contraires de la délocalisation qui lui est imposée ou qu’il s’inflige. À bout de souffle, à bout de voix, perdu de langue, il s’engage dans une longue transhumance qui le déracine de sa terre matricielle. Confronté à la perte et la nostalgie (Sehnsucht) de ses origines, s’ouvre en lui cet espace « hors-sol » de l’exil, strié d’empreintes, de traces cicatricielles d’un non-lieu vidé de sens.
Là où s’enkyste la souffrance de l’absence, c’est aussi là que s’enkyste ou s’ankylose sa voix condamnée au silence. Voix qu’il emporte pour seul bagage… Voix mutante qui a pourtant déjà connu l’exil de la pure vocalité jouissante des premiers balbutiements, pour se constituer en porte-parole, et s’aventurer hors des frontières du corps. Mise à l’épreuve de la jouissance et du discours, il arrive que la voix objecte à la parole, se cabre, se fasse voix dissidente, s’exile du corps et déserte le champ de la rencontre avec l’autre. Mais confrontée à l’impératif de la contrainte, tenue pour hors-la-loi, il arrive alors que la voix objecte à la demande de l’autre, s’arrache à son mutisme et invite le sujet exilé à un autre voyage : celui de la pulsion invocante, qui en appelle à une écoute autre, pour que sa parole puisse advenir.
C’est bien à cette traversée vers une terre d’Ailleurs, inconnue et encore innommable, que convoque l’analyse, s’inscrivant dans le temps du désir qui abolit la chronicité. Terre d’asile où l’écoute et le transfert se conjuguent pour permettre de nous sentir, à l’invitation de Freud, « comme à la maison au cœur de l’étranger inquiétant » (heimisch im Unheimlichen)".

PROGRAMME  du Colloque CRIVA

  • Paul-Laurent ASSOUN: Pulsion de départ et voix du retour : le sujet exilé
  • Alessandra BERGHINO : De l’ostracon (ὄστρακον) à une langue comme refuge
  • Claire GILLIE : De Pitchipoï au divan ; l’écoute comme terre d’asile
  • Bettina GRUBER : Ce petit accent qui fait résonner une jouissance exilée
  • Ghilaine JEANNOT-PAGES : L’exil ou le pacte du silence
  • Max KOHN : Tous exilés de notre scène primitive
  • Lysiane LAMANTOWICZ: Exil et voix connectées
  • Jean Oscar MAKASSO : Bannissement et interdit du retour : la mise en quarantaine de la voix
  • Angela PEDUTO: Voix de l’exil, voix du désir
  • Laura PIGOZZI : On ne peut parler que dans l’exil
  • Magali ROUMY AKUE: eXil : part d’inconnu.e
  • Véronique TRUFFOT : Réenchanter la voix des esprits au Gabon : de l’exil au corps-terre d’asile
  • Valentina VANNETTI : Les voix exilées des fantasmes: la voix du coq, du pendu, du sopraniste
  • Adriana VARONA : Tricoter avec la parole
  • Natacha VELLUT : Quitter la voix de l’autre

Pour information : vente promotionnelle de livres à retirer sur placevente livre

 

Sortie annoncée de "Voix Chorégraphique"

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que  "Voix ChoréGraphique" va voir le jour vers fin mai début juin.

Le manuscrit est en cours de montage et d'édition.
Vous pourrez suivre ici son avènement... Et bientôt sera indiqué où le commander directement en ligne sur le site du CRIVA
.

CRIVA Voix Chorégraphique couv

 

 

Calendrier des "Évènements" 2023-2024

Pour consulter le "Programme" des activités, télécharger la pièce jointe

 

Les hurlements de la guerre 

Jeudi 14 Décembre 2023

Les Hurments de la guerre

Si la voix - propulsée par la pulsion invocante - est au plus proche de l’inconscient comme nous l’apprend Lacan et constitue un acte psychique fondateur de l’inconscient, la guerre - qui forme un couple diabolique avec la pulsion de mort - génère des effets psychiques destructeurs pour le sujet du social comme pour le sujet de l’inconscient.

Ruptures et fractures se déploient dans un terrain miné par la haine, où les Érinyes s’époumonent à déplier leur partition vengeresse. Éros et Thanatos entonnent leur duo dissonant, déchaînant névroses de guerre et psychoses chez les sujets sinistrés, oscillant entre mutisme et hurlement.

La mort aux trousses, le psychanalyste offre son oreille dévastée à ces sujets qui « hurlent à la mort » au milieu de la cacophonie guerrière. Là où « le Maître absolu, la mort » passe au fil de l’épée le Symbolique qui tente de relever la tête hors des ruines

 

 

 

 

Sortie annoncée de "Voix Label, Voix Babel"

Nous avons le grand plaisir de vous annoncer que 100 exemplaires de "Voix Label voix Babel" sont parus fin août.

Vous pouvez le commander directement en ligne 


Nous avons reçu hier avec plaisir et émotion le dernier prototype, et nous avons hâte que vous puissiez à votre tour (... tour ....!)  avoir l'ouvrage entre vos mains.

Vous pouvez le commander directement en ligne sur le site du CRIVA
https://criva.fr/index.php/textes/commander-les-livres/318-francais/textes/commander-les-livres/511-voix-label-voix-babel

1 et 4couv Babel