Centre de Recherche International Voi Analyse

Langue d'affichage

 

Les hurlements de la guerre 

Les Hurments de la guerre

Si la voix - propulsée par la pulsion invocante - est au plus proche de l’inconscient comme nous l’apprend Lacan et constitue un acte psychique fondateur de l’inconscient, la guerre - qui forme un couple diabolique avec la pulsion de mort - génère des effets psychiques destructeurs pour le sujet du social comme pour le sujet de l’inconscient.

Ruptures et fractures se déploient dans un terrain miné par la haine, où les Érinyes s’époumonent à déplier leur partition vengeresse. Éros et Thanatos entonnent leur duo dissonant, déchaînant névroses de guerre et psychoses chez les sujets sinistrés, oscillant entre mutisme et hurlement.

La mort aux trousses, le psychanalyste offre son oreille dévastée à ces sujets qui « hurlent à la mort » au milieu de la cacophonie guerrière. Là où « le Maître absolu, la mort » passe au fil de l’épée le Symbolique qui tente de relever la tête hors des ruines

 

 

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (IMG-20231118-WA0041.jpg)Programme[ ]234 Ko